Extincteurs portatifs et mobiles

Les extincteurs portables et mobiles sont les premiers à intervenir dans la lutte contre les incendies
Extincteur incendie APSAD

Les extincteurs portatifs et mobiles sont un moyen de première intervention

Les extincteurs sont des appareils essentiels pour la lutte contre l’incendie. Ils sont particulièrement utiles aux premiers stades d’un incendie, leur portabilité et leur disponibilité immédiate leur permettant alors une attaque rapide du feu. 
L’installation d’extincteurs est un moyen de première intervention dans la lutte contre l’incendie, dans l’attente de la mise en oeuvre de moyens plus puissants. 

Un extincteur est destiné à être utilisé par quiconque aperçoit un début d’incendie, c’est pour cela que le personnel doit être formé à la manœuvre des extincteurs. La rapidité d’intervention est primordiale car il s’est efficace que sur un foyer naissant. En effet, la quantité d’agent extincteur et donc le temps d’utilisation sont très limités. 

Un extincteur est un appareil contenant un agent extincteur qui peut être projeté et dirigé sur un feu par l’action d’une pression interne. Cette pression peut être fournie par une compression préalable permanente ou par la libération d’un gaz auxiliaire.

Nous pouvons notamment distinguer deux familles d’extincteurs :

  • Les extincteurs portatifs qui sont conçus pour être portés et utilisés à la main et qui, en ordre de fonctionnement, ont une masse inférieure ou égale à 20kg,
  • Les extincteurs mobiles qui sont sur roues et conçus pour être transportés et actionnés manuellement et dont la masse totale est supérieure à 20kg

L’implantation d’extincteurs et le choix de l’agent extincteur dépend des exigences liées à chaque typologie de bâtiments, aux risques encourus et aux natures de feux qui se décomposent en 5 classes de feux : A, B, C, D et F.

L’utilité des extincteurs et leur efficacité dépend de plusieurs facteurs :

  • d’une maintenance correcte, 
  • des personnes sachant les manipuler, 
  • de la taille et du modèle adaptés aux risques encourus,
  • du marquage et de l’installation.

Nous proposons des modèles de fabrication française pour répondre à différents besoins, qu’il s’agisse de restaurants, bureaux, entrepôts, hôtels ou hôpitaux etc. 
Notre gamme d’extincteurs est étendue afin de répondre aux exigences de chaque type de bâtiment . Il existe plusieurs types d’extincteurs contenant chacun un agent extincteur différent qui, pour être efficace, doit être approprié à la nature du feu. 

Nous assurons l’installation, la livraison et la maintenance de tous types d’extincteurs. Nous distribuons des extincteurs de marque Andrieu et conformément à la NF S61-919 concernant la maintenance des extincteurs, nous disposons de pièces détachées de toutes les marques.
Tous les extincteurs que nous distribuons sont certifiés NF et CE.

Recevoir par email la documentation ?

Accord Incendie est certifiée APSAD - NF Service pour l'installation des extincteurs portatifs et mobiles

Lorsque l’installation des extincteurs est conforme au Référentiel APSAD R4 (Extincteurs portatifs et mobiles), cela signifie qu’à l’issue de :

  • Notre installation : nous délivrons une déclaration de conformité N4
  • Notre vérification annuelle : nous délivrons un certificat Q4

Ces documents sont parfois nécessaires aux clients qui ont pour obligation de les transmettre à leur assurance.

À quoi correspondent les différentes classes de feux ?

Pour agir efficacement dès le début d’un incendie, il faut que l’extincteur mis à disposition à proximité du départ de feu soit approprié à la nature du feu. En fonction de la nature du combustible, la norme EN 2 définit cinq classes de feu. 

Classe A

Un incendie de classe A est l’une des classes d’incendie les plus dangereuses. 

Ce sont des feux dits « secs » ou « braisants ». Ils sont généralement issus de matériaux solides, généralement de nature organique, dont la combustion se fait normalement avec formation de braises.  

Classe B

Les incendies de classe B sont dits « gras » et impliquent des liquides ou des solides liquéfiables.


Les incendies de cette catégorie sont souvent causés par des substances inflammables et demandent une intervention très rapide, car la propagation est généralement fulgurante.

Classe C

Les feux de classe C sont dits « gazeux » et on pour origine des gaz tels que le butane, propane, gaz naturel etc.

Ce type d’incendie est très dangereux, car les gaz sont hautement inflammables et peuvent se déclencher rapidement. 

Classe D

Un incendie de classe D peut être causé par l’inflammation de métaux notamment la limaille de fer, le phosphore, la poudre d’aluminium etc.

Ces risques sont principalement encourus dans le secteur industriel et nécessitent  des extincteurs spécifiques, car l’utilisation d’appareils non appropriés peuvent produire des résultats non désirés.

Classe F

Souvent présents dans les restaurants, les feux de classe F ont pour origine de départ d’incendie la cuisson avec des huiles et des graisses végétales ou animales.

En effet, ces huiles sont hautement inflammables et associées à une flamme, le résultat est immédiat : un départ de feu.

Qu'est ce qu'un agent extincteur ?

Un agent extincteur est une substance contenue dans l’extincteur et dont l’action provoque l’extinction d’un incendie. L’agent extincteur choisi doit être efficace pour les classes de feu dans la zone d’action de l’extincteur. 

Les principaux agents extincteurs sont :

  • L’eau : eau pulvérisée, eau pulvérisée avec additif, mousse. Certains de ces appareils sont certifiés avec des produits additionnels tels que les antigels ou les produits anticorrosion. L’eau avec additif permet le classement des extincteurs sur foyer de classe B et F,
  • La poudre : poudre BC, poudre ABC, poudres particulières pour l’extinction des feux de classe D,
  • Le dioxyde de carbone ou CO².

Quels extincteurs choisir pour quels types de feux ?

installation d'extincteurs incendie

Extincteurs à eau pulvérisée

  • Pour feux de classe A
  • Efficaces sur des combustibles de types : bois, papier, tissus, certaines matières plastiques telles que le PVC, nappes de câbles électriques etc. 

Extincteurs à eau pulvérisée avec additif

  • Pour feux de classes A, B et F
  • Efficaces sur des combustibles de types hydrocarbures (essence, fioul, pétrole), acétone, alcools, solvants, certaines matières plastiques (polyéthylène, polystyrène), graisses, huiles, peintures etc.
  • Efficaces sur les feux liés aux appareils de cuisson tels que les friteuses et dans lesquelles nous retrouvons des graisses et huiles animales et végétales.

Extincteurs à poudre ABC

  • Pour feux de classes A, B et C
  • Efficaces sur plusieurs combustibles pré-cités mais sont préconisés dans le secteur industriel notamment pour les stockages de produits, dans les camions etc. (proscrits dans les ERP car leur utilisation provoque un nuage de poudre qui peut être irritante et gênante pour l’évacuation des personnes). 

Extincteurs à poudre D

  • Pour feux de classe D après consultation d’un spécialiste car un essai particulier est à prévoir par l’utilisateur et le fournisseur
  • Efficaces sur des combustibles de types : limaille de fer, poudres (aluminium, magnésium), sodium, titane etc. 

Extincteurs à dioxyde de carbone ou CO²

  • Pour feux de classe B et pour feux d’origine électrique
  • Efficaces sur des combustibles de types hydrocarbures (essence, fioul, pétrole), acétone, alcools, solvants, certaines matières plastiques (polyéthylène, polystyrène), graisses, huiles, peintures etc.

Des conseils adaptés à vos besoins

Vous ne savez pas par où commencer ? Vous avez des questions ? Contactez-nous !

L'implantation des extincteurs

installation d'extincteurs incendie

Sauf dispositions particulières, les extincteurs doivent être répartis de manière uniforme à l’intérieur d’un bâtiment en privilégiant les dégagements, les voies d’accès et  d’évacuation des occupants. 

L’installation d’extincteurs se fait selon la typologie du bâtiment ce qui implique la consultation :

  • de la réglementation applicable au bâtiment (Code du travail, Code de la construction et de l’habitation),
  • du référentiel APSAD R4 pour l’installation.

Notre entreprise étant certifiée APSAD & NF SERVICES pour l’installation et la maintenance des extincteurs, nous appliquons des règles qui peuvent être communes à chacune de nos installations : 

  • Etre implantés de manière à ce que la distance à parcourir entre deux extincteurs n’excède pas 15 mètres,
  • Etre facilement accessibles, de préférence visibles et signalé par un pictogramme individuel,
  • Etre, de préférence, numérotés afin d’avoir une visualisation rapide de l’installation. Il est recommandé de numéroter les emplacements et de reporter cette numérotation sur les extincteurs ; numérotation qui sera également utilisée sur les rapports de vérification,
  • Avoir les poignées de portage placées au maximum à 1,20 mètres au-dessus du sol et toute installation dérogeant à cette règle doit être dûment justifiée par l’exploitant,
  • Etre accrochés sur des supports adaptés et fixés solidement, 
  • Etre abrités des intempéries par des protections appropriées telles que des housses ou des coffrets lorsqu’ils sont implantés à l’extérieur,
  • Etre protégés lorsqu’ils se situent dans des zones de manutention ou de déplacement de chariots. 

Quelle est la fréquence réglementaire de vérification des extincteurs ?

Il est recommandé aux exploitants de faire appel à une entreprise titulaire des certifications conjointes APSAD & NF Service d’Installation et de maintenance des extincteurs comme l’est notre Société. 

Les fréquences des vérifications périodiques sont (avec une tolérance de plus ou moins deux mois par rapport à la date anniversaire) : 

  • Annuelle : tous les ans, le vérificateur s’assure de la conformité de l’installation et de l’aptitude de chaque extincteur à remplir sa fonction par un examen détaillé,
  • Quinquennale : tous les cinq ans, le vérificateur effectue une maintenance additionnelle approfondie qui consiste à recharger et remonter l’extincteur selon les instructions du fabricant ; ce qui permet de s’assurer du maintien en service de l’appareil ou de sa réforme ou mise au rebut, 
  • Décennale : tous les dix ans, des révisions en atelier peuvent être effectuées. Cependant, pour des raisons techniques peuvent amener à proposer le remplacement des extincteurs au bout de 10 ans. 
 
Selon la NF S 61-919, ces contrôles périodiques doivent être réalisés par une personne compétente employée par une entreprise certifiée et ayant la formation et l’expérience nécessaires et accès aux outils, matériel, informations, manuels et connaissances appropriés de toutes les procédures particulières recommandées par le fabricant, lui permettant ainsi de mettre en oeuvre les procédures de maintenance applicables. 

Accord Incendie ayant la certification APSAD pour l’installation et la maintenance des extincteurs, les techniciens que nous recrutons et ayant des parcs extincteurs à installer et/ou en maintenance :

  • Sont titulaires du CAP Agent Vérificateur d’Appareils Extincteurs (AVAE) ou,
  •  Disposent d’un délai de deux ans pour être formés et obtenir le CAP AVAE. 
  

Quelle est la durée de vie d'un extincteur ?

La durée de vie moyenne d’un extincteur peut varier considérablement en fonction de différents facteurs tels que l’impact de l’environnement, le maniement brusque ou le mode de stockage. 

A l’exception des extincteurs portatifs à dioxyde de carbone, la durée de vie prévue d’un extincteur portatif ne devrait pas dépasser 20 ans. Néanmoins, au bout de 10 ans une vérification décennale en atelier avec renouvellement de la charge et des pièces défectueuses est obligatoire. 

Il incombe aux techniciens qui réalisent les vérifications de signaler dans un rapport de vérification écrit ainsi que dans le registre de sécurité que, selon ses observations vis-à-vis de la réglementation et des préconisations des fabricants, un extincteur doit être mis hors service. 

5/5 - (3 votes)