Protection contre les incendies dans les copropriétés : Ce que vous devez savoir

Si vous vivez dans un immeuble en copropriété, il est important que vous connaissiez tous les dispositifs de sécurité incendie.

Le feu à l’état naturel n’est pas une chose dont il faut avoir peur. Le problème survient lorsque le feu commence à se propager de manière incontrôlée et constitue une menace pour la vie et les biens. Les incendies de copropriété sont en augmentation, en particulier dans les logements à forte densité, où les occupants vivent dans des espaces plus petits avec moins d’accès aux sorties. Une étude de la National Fire Protection Association a révélé que les incendies dans les immeubles multifamiliaux ont augmenté de plus de 50 % entre 1983 et 2013.

Heureusement, il existe des mesures que les propriétaires peuvent prendre pour se protéger de telles urgences. Si vous vivez dans un immeuble en copropriété, il est important que vous connaissiez tous les dispositifs de sécurité incendie. Voici tout ce que vous devez savoir sur la protection incendie des copropriétés.

Pourquoi les incendies d’immeubles en copropriété sont-ils en augmentation ?

Par rapport aux maisons dotées d’une cour privée, les immeubles à usage d’habitation à forte densité présentent un risque d’incendie plus élevé pour les raisons suivantes :

  • Des espaces de vie surpeuplés : Les espaces de vie à forte densité sont par nature plus surpeuplés, du fait qu’un plus grand nombre de personnes peuvent vivre dans un espace plus restreint, le risque d’une erreur humaine augmente.
  • Conception exiguë : Les immeubles à plusieurs étages, en particulier ceux qui ont été construits avant la création des codes de sécurité incendie modernes, sont souvent conçus avec moins d’espace entre le bâtiment et les limites de la propriété. Il est donc plus difficile pour les pompiers d’accéder à l’immeuble, ce qui peut augmenter considérablement le temps et les efforts nécessaires pour éteindre le feu.
  • L’âge du bâtiment : Les bâtiments plus anciens ont également tendance à avoir moins de protection contre les incendies, comme des colonnes sèches, systèmes de désenfumage ou des portes coupe-feu, ce qui peut contribuer à empêcher la propagation du feu.
  • La maintenance des systèmes de sécurité : Beaucoup d’anciennes résidences ne font pas les contrôles et la maintenance des systèmes de sécurités incendie.

Principes de base de la protection contre l’incendie dans les immeubles en copropriété

Bien que la protection contre l’incendie dans votre copropriété varie en fonction du type de bâtiment, il existe certaines pratiques générales qui restent cohérentes quel que soit le type de résidence dans lequel vous vivez :

  • Les alarmes incendie sont un élément crucial de la protection contre les incendies dans tout type de bâtiment. Lorsqu’un incendie se déclare, l’alarme vous avertit non seulement qu’il y a un incendie, mais elle retentit aussi dans tout l’immeuble afin que les personnes se trouvant à d’autres étages ou dans d’autres logements soient également averties. Il est important que vous signaliez tous les incendies et les incidents liés à la fumée afin que les autorités compétentes soient prévenues.
  • Des portes coupe-feu entre les logements et étage pour limiter la propagation du feu et de la fumée.
  • Des systèmes de désenfumage, pour permettre l’extraction des fumées afin de permettre aux habitants de sortir de la copropriété.
  • Des moyens de lutte contre l’incendie pour attaquer un feu naissant : extincteurs, robinets d’incendie armés.
  • Des moyens techniques mis à disposition pour l’intervention des pompiers tels que les colonnes sèches.

Ce que vous devez savoir sur les sorties de secours dans les immeubles en copropriété.

Avant de parler de sortie de secours qui sont obligatoires, nous aborderons la signalétique, avec le plan d’évacuation, mais aussi les éclairages de sécurités (BAES et BAEH) qui permettent aux utilisateurs d’être correctement dirigés vers la sortie la plus proche.

Il est important de connaître les différentes issues de secours d’un immeuble, ainsi que les meilleurs itinéraires pour en sortir. Cela permet d’évacuer rapidement et en toute sécurité les habitants en cas d’urgence.

Zones importantes pour la protection contre l’incendie dans votre copropriété.

Il existe des normes spécifiques sur la protection incendie sur des parties communes d’une copropriété. Les cages d’escalier, les parkings, mais aussi pour le local d’une chaufferie collective ou d’un vide-ordure. Il existe aussi des normes spécifiques pour les immeubles de grande hauteur. Si vous ne connaissez pas vos obligations, vous pouvez nous contacter.

Trois points clés pour la sécurité incendie des copropriétés :

  • Systèmes d’extinction automatique : Il a été démontré que ces systèmes entièrement automatisés installés dans des locaux à risques tels que les locaux vide-ordure réduisent considérablement les dommages causés par le feu et les blessures civiles lors d’un incendie.
  • Alarmes incendie : La mise en place d’un système d’alerte précoce peut aider les résidents à quitter le bâtiment en toute sécurité avant l’arrivée des pompiers.
  • La signalétique : Prévoir et indiquer le chemin vers la sortie de secours la plus proche. Cela permet d’évacuer rapidement et en toute sécurité les habitants en cas d’urgence.

Conclusion, la sécurité incendie dans les copropriétés est indispensable

Le feu est un problème qui peut toucher n’importe qui, à n’importe quel moment et dans n’importe quel endroit, y compris votre résidence. Nous accompagnons les syndics de copropriété dans leurs démarches de mise aux normes et de maintenance des systèmes de sécurité incendie.

Rate this post